Actualités
Séminaires

Mercredi 22 Janvier 2020
Séminaire MAbImprove


Jean Viallet

INOVOTION, La Tronche, France

“A unique in vivo assay platform for your oncology and immuno-oncology drug candidates”

Contact Université Tours : Florence Velge-Roussel

"INOVOTION is a spin-off company of Grenoble-Alpes University, which developed a unique in vivo technology dedicated to efficacy and toxicity evaluations for oncology and immuno-oncology treatments.
This platform provides early analysis of drug candidates from small molecules to biologics, before the classical preclinical stage. By eliminating low-value molecules early, INOVOTION accelerates the drug discovery process, increases the R&D productivity and reduces its costs. INOVOTION built its model on chick embryo. It is fast, sensitive, reliable and affordable."

 

 

 


Mercredi 15 Janvier 2020 de 11h00 à 12h00
Séminaire MAbImprove


Anne Ducros, MD, PhD

Département de Neurologie, Hôpital Gui de Chauliac de Montpellier

"Les anticorps anti-CGRP en traitement de la migraine"

Contact IRCM : André Pèlegrin

" La migraine est la maladie neurologique la plus fréquente. Son traitement comporte deux volets, le traitement de crise qui vise à soulager la céphalée et le traitement de fond qui vise à réduire la fréquence des crises. La prophylaxie pharmacologique de la migraine repose actuellement sur des traitements non spécifiques, antihypertenseurs, antiépileptiques ou antidépresseurs, souvent mal tolérés. L’arsenal thérapeutique s’est récemment enrichi de nouveaux traitements principalement accès sur le blocage du CGRP (calcitonin gene related peptide), médiateur clé de la physiopathologie de la migraine. Des anticorps monoclonaux anti-CGRP, dirigés contre le ligand (eptinézumab, frémanézumab, galcanézumab) ou contre son récepteur (érénumab) ont été développés spécifiquement. Leur efficacité est démontrée en prophylaxie de la migraine épisodique ou chronique, avec une excellente tolérance à court et moyen terme. Ces anticorps sont également efficaces chez les migraineux en échec de plusieurs traitements prophylactiques préalables. Leur sécurité à long terme devra être précisée par la pharmacovigilance. Trois anticorps, l’érénumab (AIMOVIG), le frémanézumab (AJOVY) et le galcanézumab (EMGALITY) ont été approuvés aux Etats-Unis puis en Europe, en administration sous-cutanée mensuelle (tous) ou trimestrielle (frémanézumab). Ces anticorps représentent une révolution pour les patients atteints de migraine sévère et en échec de plusieurs prophylaxies orales, mais ils ne sont pas encore disponibles en France."

 



© Institut de Recherche en Cancérologie de Montpellier - 2011 - Tous droits réservés - Mentions légales - Connexion - Conception : ID Alizés