Recherche
Voies oncogéniques dans le cancer du poumon : A. Maraver

Sommaire

Le cancer du poumon tue chaque année un million de personnes dans le monde faisant de ce cancer une des causes majeures de décès par cancer dans le monde. La stratégie thérapeutique qui consiste à utiliser l’addiction des tumeurs aux oncogènes a été exploité pour développer de nouvelles thérapies ciblées, tel que les inhibiteurs de tyrosines kinases (TKI). Ceux ci sont utilisés sur une sous population de patients atteints d'adénocarcinomes du poumon porteurs d’altérations génétiques de différents oncogènes tels que EGFR, ALK, MET, ROS ou RET. Cependant bien que ces patients aient une bonne réponse initiale au traitement ils développent systématiquement des résistances dues à divers mécanismes et notamment à l’apparition de nouvelles mutations. Ainsi, actuellement une chimiothérapie conventionnelle à base de sel de platine est la seule alternative possible à offrir à ces patients, traitement peu efficace et pour lequel les patients développent à nouveau rapidement une résistance. L’une des difficultés majeures dans le traitement du cancer du poumon est donc la résistance des cellules cancéreuses aux thérapies conventionnelles. L'identification des voies de signalisation impliquées dans ces résistances est ainsi essentielle pour guider le développement de nouvelles approches thérapeutiques et empêcher la réapparition de la maladie.

 

En utilisant des modèles de souris génétiquement modifiés du cancer du poumon (dont certains sont uniques à notre laboratoire), des xénogreffes dérivées de patient du cancer du poumon ainsi que des échantillons cliniques, notre groupe s'efforce de lutter contre la résistance à tous ces traitements dans l'adénocarcinome du poumon. Pour ce, nous combinons l'utilisation de différents inhibiteurs de tyrosines kinases ciblant la dépendance des tumeurs aux oncogènes, à d’autres inhibiteurs de voies non oncogéniques telle que la voie de signalisation Notch. L’objectif principal est d’établir des combinaisons thérapeutiques rationnelles dans le but ultime de développer des essais cliniques dans notre hôpital localisé sur le même campus, ICM.

                                                                                                             Lire la suite

Principales Publications

Bousquet Mur E, Bernardo S, Papon L, Mancini M, Fabbrizio E, Goussard M, Ferrer I, Giry A, Quantin X, Pujol J-L, Calvayrac O, Moll H, Glasson Y, Pirot N, Turtoi A, Cañamero M, Wong K-K, Yarden Y, Casanova E, Soria J-C, Colinge J, Siebel C, Favre G, Paz-Ares L, Maraver A Notch inhibition overcomes resistance to tyrosine kinase inhibitors in EGFR-driven lung adenocarcinoma. J. Clin. Invest.. Dec 17, 2019. doi:10.1172/JCI126896

Mancini M, Gaborit N, Mazzeo L, Romaniello D, Salame T, Lindzen M, Mahlknecht G, Enuka Y, Burton D, Roth L, Noronha A, Marrocco I, Adreka D, Altstadter R, Bousquet E, Downward J, Maraver A, Krizhanovsky V, Yarden Y An oligoclonal antibody durably overcomes resistance of lung cancer to third-generation EGFR inhibitors. EMBO Mol Med. 2018;10(2):294-308. doi:10.15252/emmm.201708076

Maraver A, Fernandez-Marcos P, Cash T, Mendez-Pertuz M, Duenas M, Maietta P, Martinelli P, Munoz-Martin M, Martinez-Fernandez M, Canamero M, Roncador G, Martinez-Torrecuadrada J, Grivas D, de la Pompa J, Valencia A, Paramio J, Real F, Serrano M NOTCH pathway inactivation promotes bladder cancer progression. The Journal of clinical investigation. 2015;125. doi:10.1172/JCI78185

Fernandez-Marcos P, Serrano M, Maraver A Bladder cancer and the Notch pathway. Oncotarget. 2015;6.

Maraver A, Fernández-Marcos P, Herranz D, Muñoz-Martin M, Gomez-Lopez G, Cañamero M, Mulero F, Megías D, Sanchez-Carbayo M, Shen J, Sanchez-Cespedes M, Palomero T, Ferrando A, Serrano M Therapeutic effect of ?-secretase inhibition in KrasG12V-driven non-small cell lung carcinoma by derepression of DUSP1 and inhibition of ERK. Cancer Cell. 2012;22(2):222-234. doi:10.1016/j.ccr.2012.06.014


Equipe

Responsable : Antonio Maraver
 

Institut de Recherche en
Cancérologie de Montpellier
CRLC Val d’Aurelle-Paul Lamarque
34298 Montpellier cedex 5


 

Tél. : 33 (0)4 67 61 23 95
Fax : 33 (0)4 67 61 37 87
antonio.maraver@inserm.fr

PARTENAIRES / FINANCEMENTS

            


© Institut de Recherche en Cancérologie de Montpellier - 2011 - Tous droits réservés - Mentions légales - Connexion - Conception : ID Alizés